:   :    
- fb2, epub, html, txt
C
A   A+   A++
     -

1

LA MORPHOLOGIE.

Larticle.

L'ARTICLE D'EFINI

2

L'ARTICLE IND'EFINI

3

L'ARTICLE PARTITIF

4

L'EMPLOI DE L'ARTICLE

5

L'ARTICLE PARTITIF

6

LARTICLE NE SEMPLOIE PAS

7

LEMPLOI DE LARTICLE AVEC LES NOMS PROPRES

8

:

Le Toussaint

LAscension

: No"el, le No"el

L'EMPLOI DESARTICLESAVEC LES PR'EPOSITIONS DE ET `A DE `A

9

LA R'EP'ETITION DE L'ARTICLE

10

L'ABSENCE DE L'ARTICLE 'ETANT DONN'E DE DE

11

LES EXERCICES POUR LA RETENUE DE LA MATI`ERE 'ETUDI'EE

1. Remplacez les points par larticle le, la, l ( ).

Cest livre. Cest porte. Cest table. Cest professeur. Cest copin Ivanov. Cest 'etudiant Petrov. Cest 'etudiante Petrova. Cest classe. Cest crayon. Cest cahier. Cest fen^etre. Cest plume. Cest journal.

(les r'eponses): le, la, la, le, le, l, l, la, le, le, la, la, le.

2. Remplacez les points par les mots: du, de la, des ou la pr'eposition de ( c: du, de la, des de).

Le livre professeur est sur la table. Les cahiers garcons sont sous le livre. Les rues Moscou sont larges. Moscou est la capital Russie. La porte

sale est blanche. Les mures chambres sont gris. Ce sont les livres cet 'etudiant. Ce sont les cahiers copine.

(les r'eponses): du, des, de, de la, de la, des, de, de la.

3. Remplacez les points par: `a la, aux, de, du, de la, des, `a, au ( ).

Je donne mon livre professeur. Tu donnes ton cahier copine. La m`ere ma copine est femme au foyer. Les enfants ma tante sont `a Moscou.

Les rues notre ville ne sont pas 'etroites. Les places Moscou sont larges. C'est le logement nos parents. Je donne ce journal ma soeur. La soeur copin est 'etudiante. Il donne ce livre femmeson fr`ere.

(les r'eponses): au, `a la, de, de, de, de, de, `a, du, `a la, de.

4. Remplacez les points par un article indefini ( ).

voiture roulait `a toute vitesse dans rue tr`es anim'ee. Pour bien dormir, faites petite promenade avant de vous coucher fois nous avons vu li`evre dans la for^et. Ma famille est nombreuse, jai p`ere m`ere fr`ere soeur et grands-parents. Avez-vous achet'e tomates pour le d^iner?

(les r'eponses): une, une; une, une, un; un, une, un, une, des; des.

5. Traduisez en francais ( ).

. . . . . . . . . . . . . , . . . . .

6. Remplacez les points par un article partitif ( ).

Denise maintenant avait pain tous les jours. Martine se levait, sasseyait, d'egustait, ajoutait sel sucre. Une jeune fille venait chercher eau `a la fontaine. Maigret alla acheter tabac. Il y avait lumi`ere dans sa chambre o`u elle devait boucler sa valise. C'etait un homme agr'eable et qui avait talent. Il y avait cinq personnes devant eux, qui achetaient beurre, des oeufs ou des l'egumes cuits. Il y a bi`ere dans le r'efrig'erateur. Il avait envie de voir monde.

(les r'eponses): du, du, du, de l, du, de la, du, du, de la, du.

7. Remplacez les points par un article convenable devant les noms propres ( ).

La dure journ'ee 'etait finie, Paris du plaisir silluminait. Il traversa Paris du petit jour, Paris triste et frissonnant. `A ma droite, du c^ot'e du Pont Neuf, vieux et venerable Paris avec ses tours et ses fl`eches. Deux kilom`etres dans Paris, ce nest pas grand-chose. Mais, cest Paris de 1942. C'etait `a dix lieues de Paris, sur un joli coin de Seine de province, champ^etre et neuve. C'etait monsieur Dubois des anciens jours. Il avait eu sous les yeux, pendant quelques minutes Jacques quil ne connaissait pas, dont rien jusque-l`a navait pu lui laisser soupconner lexistence, et qui, cependant, sans aucun doute, 'etait pour tous veritable Jacques Jacques daujourdhui. Je ne connais rien de plus beau au monde que la vie de Claude Bernard et je sais des m'edecins de campagne dont lexistence me fait envie pour sa pl'enitude et sa bont'e. Il y avait Napol'eon en lui par sa facult'e de p'en'etrer dans tous les d'etails, sans perdre de vue lensemble. Vous ^etes toujours Jenny de cet 'et'e l`a. `A la m^eme heure G'eg`ene p'en'etrait au caf'e de la Rotonde, place Daumesnil.